20/02/2008

 

Comment vous dire l'indisable.....comment trouver la force....mais je dois le faire

PAPIGE, mon fils, mon bébé, mon coeur, mon amour, la chair de ma chair, a décidé de s'oter la vie le 12 février

 

laissant derrière lui une maman dévastée ainsi que le reste de la famille bien sûr.

Pas de mot assez fort, le désespoir, un tsunami dans mon coeur........................

je l'aimais, mais cela n'a pas suffit, POURQUOI ?

02:25 Écrit par mounite dans Général | Lien permanent | Commentaires (41) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour ..Ma douce. On se sent moins seul quand on peut partager ses misères.. Mais dans la morosité du temps présent, il est bon de sentir aussi une autre présence..
Courage ma douce, la vie doit continuer pour les autres..
Je pense bien à toi !
Bisous doux !

Écrit par : Chadou | 20/02/2008

Ma poupée Ma chérie, ma ptite maman!...
Quel chagrin! Mais quelle immense chagrin doit être le tien!!!!!
Quel choc!!!!!!!!!
Tu lui as tout donné mais l'amour ne peut pas tout même si il peut beaucoup.
Je veux que tu saches que tu es dans mon coeur, que tu peux m'écrire quand tu veux et aussi longtemps que tu veux. Je serai toujours à ton écoute.
Je crois que je peux te comprendre et ressentir ta peine comme chaque maman.
Je peux comprendre pour avoir été une adolescente fragile pour qui la vie ne vallait pas la peine d'être vécue non plus....
Je t'embrasse très tendrement et je suis à tes côtés en pensée autant que tu en auras besoin, promis!
Je t'écrirais un mail dès que les mots viendront.

Écrit par : La P'tite Mimi | 20/02/2008

Quelle peine doit être la vôtre.
Les mots ne suffiront pas, mais dans votre détresse, sachez que je pense à vous
Nanny

Écrit par : nanny | 20/02/2008

... Je pense à toi et à toutes les questions que tu dois te poser jours après jours...je sais qu'en ce moment tu dois"survivre" et non "vivre", mais il faut pour les personnes qui tiennent à toi, que tu tiennes le coup. Aucun mot ne soulagera ta peine, mais il faut la laisser sortir et seul le temps peut permettre de l'adoucir un peu. Je te souhaite du courage , de l'esperance, du soutien, je t'envoie toute mon amitié.

Écrit par : muriel | 20/02/2008

Je crois la pire des choses pour une maman c'est de perdre un enfant. Et si cet enfant a decidé qu'il ne veut plus vivre ça doit être horrible. Ne cherchez surtout pas le pourquoi chez vous. Vous n'y êtes pour rien. De nos jours c'est de plus en plus frequent que le jeunes ont un mal-vivre. Mais les parents n'y sont pour rien.
On ne se connaît pas, mais mes pensées et mes prières vous accompagnent. Je vous souhaite beaucoup de courage!
Amitié

Écrit par : Désirée | 20/02/2008

C'est la pire des choses qui puisse arriver, celle de perdre un enfant!
De tout coeur avec toi et toute la famille. Toutes mes pensée vont vers vous.

Écrit par : vallou | 20/02/2008

Je partage votre peine ,rien de pire dans le coeur d'une maman que de perdre son petit,un trou dans le coeur à vie ,et je sais de quoi je parle j'ai vécu la perte de ma fille unique agée de 25ans..Si jamais vous avez besoin de parler et de me rendre utile je suis là....Bon courage à toute la famille

Écrit par : petzouille | 20/02/2008

Je n'ai pas de réponse à votre "pourquoi". Ce que je sais c'est que chacun est différent et que pour certains, il y a des blessures qui sont tellement profondes que même l'amour d'une mère ne parvient pas à les soulager. Je vous souhaite tout le courage et tout l'amour de vos proches pour atténuer autant que faire se peut l'atroce souffrance qui vous est infligée.
Mes pensées vous accompagnent

Écrit par : Kardream | 20/02/2008

Je crois qu'il n'y a pas vraiment de réponse à ton "pourquoi" ou plutôt qu'il y en a trop mais sache que ni toi, ni ta famille, n'êtes responsable de ce qui est arrivé. Au travers de tes posts, j'ai pu découvrir l'amour que tu portes à tes enfants, mais il arrive que même l'amour d'une maman ne soit plus suffisant pour donner le courage de vivre et là personne n'y peut rien.
Je te souhaite beaucoup de courage pour affronter cette épreuve. N'oublie pas tes autres enfants qui ont besoin de toi.
J'espère que tu ne m'en voudras pas de t'avoir consacré quelques lignes sur mon blog. Si cela te dérange, dis-le-moi, je les supprimerai.
Je pense très fort à toi et à ta famille

Écrit par : Victoire | 20/02/2008

Je suis très... ému et très touché par cette perte cruelle que vous venez de subir.
Sachez que toutes mes pensées vous accompagnent et je vous souhaite beaucoup de courage !
Je suis de tout coeur avec vous,
Avec toute mon amitié,
Jean-Paul.

Écrit par : Jean-Paul | 20/02/2008

difficile de se mettre à ta place mais la douleur doit être insupportable !
le pire c'est qu'il n'existe jamais de réponse aux pourquoi
sois forte
bise

Écrit par : jojo | 20/02/2008

Vous vivez l'épreuve la plus difficile qu'une mère puisse connaître. Mes pensées vont vers vous.

Écrit par : Nadette | 20/02/2008

Mes pensées vous accompagnent pendant cette pénible séparation,courage Sabine

Écrit par : moustik | 20/02/2008

QUE TE DIRE Fasse à cet immense chagrin, rien n'est pire que de perdre son enfant.
si tu as besoin je suis là.
Je te fais de gros bisous et mes pensées sont avec toi.

Écrit par : noustousssss95 | 20/02/2008

Bonsoir , somme de tout coeur avec vous dans ce pénible moment. Courage.

Écrit par : Titine & Chacha | 20/02/2008

*oo* Ici via la P'tite Mimi.
Très émue, et maman de 2 ados, je n'ose imaginer la souffrance, le désespoir, l'incrédulité et la révolte.
De tout coeur avec vous.
Loo

Écrit par : Loo | 20/02/2008

quelle tristesse. mes pensée volent vers toi et tes proches.
Mon coeur saignent pour vous tous.
La vie d adolescent c est pas toujours facile et ni la vie d adulte.
Mes très sincéres condoléances.
Ton amie du quebec Bobi xxxxxxxxx

Écrit par : bobinette | 20/02/2008

parle-nous de lui autant que t'en auras besoin
autant que t'en auras envie
pour lui
pour toi

Écrit par : pommefraise | 20/02/2008

Oh mon Dieu... Je ne te connais pas, mais tu peux pas savoir ce que ca me fait. j'ai pas d'enfants, mais il y a un an, deux de mes meilleures amies se sont suicidé... ca m'a fait un choc, ca m'a changé, j'arrive pas encore à en parler. je veux même plus les voir en photo. alors pour une maman qui a tant du se sacrifier, je n'ose pas imaginer.

j'ai moi même été au bord plus d'une fois et j'imagine ce que ca a du lui faire... comme ca me fait de la peine... pour toi, pour ton enfant. pour la famille...

je ne te connais pas, mais je pense fort à toi. j'ai lu le message de mimi, et j'ai attéri ici. je ne savais pas ce que j'allais retrouver. c'est un cauchemar, carje l'ai vécu deux fois sur 4 mois.

je te laisse mon mail et l'adresse de mon blog... stp, viens quand tu veux....

Écrit par : maria | 21/02/2008

Je vous présente mes sincères condoléances.
Je peux imaginer la peine que vous endurer, la perte d'un enfant est certainement la chose la plus horrible que l'on puisse vivre. Ayant une fille de 20 ans, je me mets à votre place, l'impensable !!
Courage à Vous et votre famille.

Écrit par : PAPILLON6168 | 21/02/2008

Je vous présente mes sincères codoléances.

Nathy.

Écrit par : nathy | 21/02/2008

Un choc avec lequel il faudra vivre à l'avenir, une indicible douleur perpétuelle, une foule de questions sans réponses...
Je vous souhaite beaucoup de courage, mes pensées vont vers vous...

Écrit par : Marirose | 21/02/2008

y a pas de mots...courage à vous....et sincères condoléances amitiée

Écrit par : nays | 21/02/2008

Papige Je ne cesse depuis ce triste événement appris par Gene, de penser à ce jeune ado qu'était ton fils. Incompréhensible et pourtant il lui en a fallu du couage, tout sensible qu'il était.
je compatis sincèrement à ton chagrin Eveline, ttes mes meilleuires pensées pour te soutenir : ak.

Écrit par : anouk | 21/02/2008

BONJOUR
JE N AIS PAS LES MOTS POUR VOUS OTER CE CHAGRIN CAR JE SAIS QU IL N EN EXCISTE UL EN CE BAS MONDE JE VOUS PRESENTE MES SINCERES CONDOLEANCE J ASSOCIE MES PRIERRE A CELLES DE MON PERE CELESTE AFIN QU IL VOUS DONNE LA FORCE QUI VOUS SERA NECESSAIRE
JE VOUS EMBRASSE TRES FORT COURAGE A VOUS ET AUX VOTRES ALINE

Écrit par : ALINE | 21/02/2008

Bonjour.... Que dire devant un tel drame? Les mots ne suffiront pas. Reçoit ici toute ma sympathie dans ces moments pénibles. Courage a vous !

Écrit par : libra | 21/02/2008

Bonjour Moumou Au risque de débiter des mots inutiles je te dis simplement :je
pense très fort à toi.
Toute mon amitié.
Duke

Écrit par : DUKE | 21/02/2008

je voudrais vous laisser de l'epoir je suis tombée par hasard sur votre blog...j'ai lu vos deux derniers messages qui en quelque sorte s'entrechoquent.
toute votre vie, vous vivrez aux côtés de souvenirs, le coeur brisé, mais un jour peut être, vous trouverez ce qu'il vous a laissé... de l'amour

de tout coeur avec vous

Écrit par : Vander Elst | 22/02/2008

il n'y a pas de mots! on ne se connait pas. Je te croise de temps en temps dans des coms sur d'autres blogs. Survivre à son enfant. et continuer avec les souvenirs, les autres qui n'osent pas parler et soi-même ne plus parler parce qu'on sent que çà gène. Mais çà il ne faut pas Mounite. Parles-en de ton fils, c'est normal que tu y penses et que tu aies envie d'en parler. en bien ou en colère parfois peut-être mais dire. Quitte à faire appel à un professionnel mais il y a les proches et puis les amis, les vrais parce que dans ce genre de situations il y a les amis, ceux qui comprennent et acceptent et ceux qui préfèrent couper les ponts. Il ne faut pas trop leur en vouloir, ils ont peur les gens, ils s'imaginent que c'est contagieux, je ne sais pas. Mais les autres, ceux qui ne disent pas, ne pleure plus, allez viens on sort çà va te changer les idées, ceux qui savent écouter et se taire et tendre un mouchoir et serrer la main, avec ceux-là, il faudrai tque tu parles, ce serait bon pour toi je crois. Et n'ai pas peur de penser aussi à toi malgré le chagrin de ton entourage.
tu me diras: de quoi je me mèle? je te dirai que je ne me mèle de rien, j'ai seulement envie de te faire comprendre que même sans te connaître on peut avoir une empathie pour toi, avec toi et ta peine.
Mounite, je t'embrasse, sincèrement, amicalement!

Écrit par : mimi | 22/02/2008

..... Même si tu n'en fais rien tu a toute ma compassion ! je suis une maman aussi ... et je sais que le coeur d'une mère reste inconsolable dans de telles épreuves... je te souhaite la force et le courage de continuer pour ceux qui restent que tu aimes et qui t'aiment...

Écrit par : L'elfe | 24/02/2008

même si je ne te connais pas, depuis que j'ai appris ce qui t'es arrivé, il ne s'est pas passé un jour sans que je pense à toi. ca me fait tellement mal... je sais que rien de ce qu'on pourra dire ou faire ne t'ôtera cette douleur. j'ai souvent commencer à taper des commentaires et au dernier moment, je les enlevais car je me dis qu'il n'y a pas de mots, il n'y a just rien que je puisse faire... comme je te l'ai dit, j'ai perdu deux très bonnes copines l'année passé. aucun mot, aucun geste n'était suffisant... je n'ose même pas imaginer ce que c'est pour un fils....

Écrit par : maria | 25/02/2008

... Je te présente mes sincères codoléances.
Une pensée pour toi et ta famille. Courage.
Bisous.

Écrit par : Véronique | 26/02/2008

Les Mots. Les mots sont bien peu de chose pour exprimer la douleur
qui vous " envahit " actuellement ....
Pourtant, même si il s'agit d'un poncif, souvent utilisé,
le Temps "adouci ", " calme ", peu à peu la douleur...

Écrit par : Borlee | 27/02/2008

les mots me manquent car il n'y en a pas d'assez doux pour calmer ta peine.
Pourquoi ? savoir ne servirait à rien. Ne surtout pas culpabiliser et venir en parler tant que tu veux.
Gros gros bisous à toute la famille.
Tu es dans mon coeur
amicalement
Laura

Écrit par : Laura | 27/02/2008

que dire ?? Arrivée ici par hasard, je tombe sur les deux derniers posts tellement aux antipodes l'un de l'autre...

Vous avez toute la compassion d'un coeur de maman et mamy... Je n'ose même pas imaginer votre souffrance....

Écrit par : Arcane | 28/02/2008

Ne vous repprochez surtout rien, quand un enfant a prit sa décision, c'est simplement que l'adolescence est dure à assumer. Je suis de tout coeur avec vous.Marie

Écrit par : Marie | 28/02/2008

De tout coeur près de vous Nous ne nous connaissons pas..j'apprend la tragédie de votre vie et je tiens à vous apporter un petit réconfort, si je peux..
Maman et mamy, je n'ai pas de mal à comprendre la douleur qui est la votre.
Ne pensez pas qu'il y a un responsable à son acte..Et surtout pas vous! Les enfants d'aujourd'hui ne sont pas faciles à comprendre et l'on ne sait pas tout ,de leurs pensées, et du milieu amical dans lequel ils évoluent.
Croyez en ma compassion..

Écrit par : Scarlaine | 29/02/2008

Le silence!!!!!!
Dane.

Écrit par : Ledane | 03/03/2008

... Pas de mots mais ... énormément de pensées vers toi et ta famille...
Courage...

Écrit par : Risaloca | 03/03/2008

Aucun mot ne pourra soulager ta peine et celle de ta famille.
Reçois toute notre sympathie en ces moments de tristesse...Seul le temps pourra appaiser votre chagrin.
Bien à vous...courage...

Écrit par : lapin | 09/03/2008

Trés chére mounite aprés 1 petit temps d'abscence ce matin je venais voir ton merveilleux blog et prendre de tes nouvelles car cela faisait 1 moment que nous n'avions plus correspondue par mails....et là ..quelle tristesse de lire ce message, que dire les mots ne change pas la douleur.
permet-moi de t'exprimer toute ma sympathie ,puisse la sincérité des amitiés qui vous entourent tous vous apporter quelque réconfort.tendresse et bisous

Écrit par : nounou17290 | 10/03/2008

Les commentaires sont fermés.