14/04/2008

dur de voir le printemps revenir...

Très dur de voir le printemps revenir, les petites fleurs pousser, alors qu'il n'est plus là pour les voir.

La vie continue, la planète continue de se mettre à feu et à sang, les gens à s'entretuer, à s'aimer, à procréer, mais lui, il ne voit plus rien, il n'est plus là.

Je n'arrête pas de penser ainsi, c'est plus fort que moi.

Question santé, la fibro ne s'est pas améliorée avec le moral en berne. Maintenant je prends des anti-dépresseurs, mais je ne remarque aucun changement, j'ai toujours le moral aussi à zéro qu'avant. Je crois qu'il ne faut pas attendre de miracle, le temps doit faire son oeuvre.

Quelques projets viennent à notre esprit, concernant notamment l'utilisation de la chambre de Papige. Cette chambre vide nous fout le moral dans les chaussettes, mais en même temps, j'ai mis 1 mois avant de vider la poubelle. Tout en paradoxe. On a l'impression de l'enterrer encore plus profond si on change quelque chose, mais en même temps on a besoin de changement.

Je ne me comprends plus, je ne comprends plus les autres, bref c'est le chaos total. Le bouleversement intense dû à ce choc nous remet les priorités en place. Elles changent. Des choses qui avaient beaucoup d'importance avant n'en ont plus du tout maintenant.

Je dois dire que plus grand chose n'a d'importance d'ailleurs maintenant. A part ma famille. Moi-même étant quantité négligeable pour moi-même. Je n'ai même plus peur de la mort.....c'est dire si on change dans des cas pareils.

Bon, je ne vais pas vous abreuver de mes débats philosophiques et autres. A la prochaine.

15:39 Écrit par mounite dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

Commentaires

difficile de trouver des mots qui puissent te soutenir,
la perte d'un enfant est la chose la plus terrible qui puisse arriver;
simplement te dire que les anti-dépresseurs agissent mais...pas tout de suite, qu'il faut persévérer...
certains ont parfois un effet bénéfique sur la fibro;
je prends du Biocondil depuis janvier et ça a diminué les douleurs (je souffre aussi de fibro)
bon courage

Écrit par : Gibritte | 14/04/2008

il faut donner du temps au temps je comprends votre confusion à ne savoir que faire, il faut un temps pour chaque chose et libérer le chagrin, le laisser faire son oeuvre de reconstruction sans culpabiliser. Il a choisi et vous lui avez donné une bonne vie, il ne s'y sentait pas bien, ce n'est pas de votre faute, c'est son destin et il sera toujours dans votre coeur.
Videz la chambre et donnez lui une destination utile, que vous y soyez sans avoir l'impression de l'avoir oublié, une pièce où vous pouvez tous y aller pour y faire quelque chose. Guérir ne veut pas dire oublier et ta famille compte sur toi. Tes larmes te sont plus bénéfiques que les antidépresseurs. Soignes ton corps et ton coeur et viens souvent ici, nous sommes là aussi pour toi.
Gros bisous et amitié
Laura

Écrit par : Laura | 15/04/2008

bonjour Mounite Et alors ?Je ne sais que te dire nous avons ete dans ton cas j'ai perdu un frere il y 19ans il avait 25ans et ne demandait que de vivre lui est parti en juin 89 d'une rupture d'anevrisme ,ca a ete comme une tornade ,et malgre ses autres enfants notre mere c'est muree dans un silence epouvantable qui nous torturaient encore plus,si je puis te donner un conseil et je te demande pardon si je te chose car la n'est pas mon intention,donne le temps au temps ,laisse parler ton coeur ,tu as encore des enfants et peut-etre des petits inclu les dans ta vie ,parle de ton fils des que l'envie tant prend les autres aussi on envie de parler et tu verras ta douleur meme si elle est au fond de toi se fera moins pesante et limage de padige se fera plus douce ,il encore bien trop tot pour combler cette perte terrible et pour ta fibro repose toi le plus que tu peux .Je prie pour toi et n'oublie pas que meme si on ne se connais pas tu peuxtoujours laisser un mot sur mon blog je serais la si tu veux gros bisoux a tous Martine

Écrit par : martine | 15/04/2008

Bonjour Moumou Je ne veux t'adresser aucun mot creux,vide de sens.
Simplement te dire que je pense souvent à toi,mon amie virtuelle.
Je t'embrasse très amicalement.
Duke

Écrit par : DUKE | 17/04/2008

Bien le bonsoir ! Un petit passage pour te souhaiter du courage... Situation pénible si il en est,et très difficile a vivre. Pensées affectueuses.

Écrit par : libra | 17/04/2008

Mounite En ce moment je pense à toi...Au courage que tu dois trouver pour continuer ton chemin...Comme je l'ai dit le temps pansera les blessures...Je pense aussi à cette autre famille qui par un accident ont perdu leur plus jeune enfant dans de bien triste circonstance...3 ans déjà et c'est seulement maintenant qu'ils remontent la pente...
Je t'envoie toute ma sympathie

Écrit par : lapin | 21/04/2008

bonjour Mounite je viens te faire un petit coucou ,pour que tu ne sente pas abandonnée ,courage mumu on pense a toi ,continue de lutter mon amie du weeb et peu à peu tu verras ,je t'embrasse bien fort et a bientôt peu-être Martine

Écrit par : martine | 22/04/2008

un petit mot pour te dire que je pense bien fort à toi et à ta famille.
bisous

Écrit par : muriel | 23/04/2008

Les commentaires sont fermés.